241648036_6204216059650342_705602121170992051_n.jpg

Le projet en chiffres

  • Surface du projet de 35 Hectares dont 10 Ha prévus pour le stockage de déchets et 6,5 Ha pour les terres amiantifères

  • Durée de vie du projet : 30 ans

  • 70 000 tonnes par an de déchets (2 100 000 tonnes au total)

  • 102 000 tonnes par an de terres amiantifères (3 060 000 tonnes au total)

  • 136 passages de camions prévus par jour

La société Oriente Environnement

  • Crée en Février 2015

  • 40% du capital SICO Groupe (Jean Paul VILLA)

  • 40% du capital Agrégats Béton Corse (Noellie PIFFERINI)

  • 20% du capital Sébastien Cheynet

Les principaux impacts du projet

  • Terrain retenu pour le site très instable géologiquement.

  • Projet situé dans un méandre du Tavignanu, deuxième fleuve de Corse.

  • Zone Natura 2000 et Espace Stratégique Agricole.

  • Captage d'eau potable et d'eau agricole de toute la région situés en aval du projet.

  • Projet situé dans une aire de production agricole avec de nombreux IGP et AOP durement obtenus.

  • Présence de deux autres centres d'enfouissement à proximité : Prunelli-di-Fium'Orbu et Tallone

La procédure judiciaire

  • 21 Avril 2021 - Le collectif, U Levante et la Collectivité Territoriale de Corse introduit un pourvoi au Conseil d'Etat. Le pourvoi est rejeté

  • Novembre 2020 - Les porteurs du projet demande l'annulation de l'arrêté de prescriptions au Tribunal Administratif de Bastia.

  • Septembre 2020 - Le préfet de la Haute-Corse émet un arrêté fixant les prescriptions, conformément au jugement du Tribunal Administratif 

  • Juillet 2020 - Le collectif (et personnes physiques) fait appel de ce jugement à la Cour d'Appel Administrative de Marseillle; rejoint par U Levante et la Collectivité Territoriale de Corse. Cet appel est rejeté.

  • Octobre 2019 : Appel du collectif Tavignanu Vivu et demande de suspension de l'autorisation d'exploiter auprès du tribunal administratif d'appel de Marseille. 

  • 03 Octobre 2019 : le Tribunal Administratif de Bastia annule l’arrêté préfectoral refusant l'autorisation d'exploiter.​

  • 2018 - Permis de construire : le collectif (et personnes physiques) attaquent le permis de construire délivré par la mairie de Giuncaggio. Ce permis est annulé en avril 2018.

  • 29 Mai 2017 :  la conclusion du rapporteur public du tribunal administratif de Bastia préconise une annulation de l’arrêté préfectoral refusant l'autorisation d'exploiter mais suite à un vice de procédure une nouvelle audience sera proposée ultérieurement.​

  • 16 Janvier 2017 : Appel d'Oriente Environnement contre l’arrêté préfectoral​

  • 15 Novembre 2016 : Le préfet de Haute-Corse Alain Thirion produit un arrêté préfectoral refusant l'autorisation d'exploiter à Oriente Environnement​

  • 20 Janvier 2016 : Création du collectif Tavignanu Vivu.​

  • 28 Septembre 2015 : Dépôt de la demande d'autorisation du Centre d'enfouissement de déchets et de stockage de terres amiantifères par la société Oriente Environnement